Existe-t-il une liste de priorités au ministère des Services publics et de l'Approvisionnement ?

État de la situation

  • Au 22 novembre 2016, les SPAC avaient réglé plus de 90 p. 100 des cas faisant l'objet de l'arriéré accumulé au 1er juin 2016, mais il reste encore quelque 18 000 cas à trancher.  C'est l'unité de paye temporaire, à Gatineau, qui a été chargée de traiter de ces cas, alors que le personnel à Miramichi, au Nouveau-Brunswick, s'occupe des nouvelles demandes de paie au quotidien, ainsi que des cas réputés  « Priorité 1 » et « Priorité 2 ».
  •  

Priorité no 1 : les employés qui ne reçoivent pas de paye

Y compris les étudiants, les nouveaux employés et les employés qui rentrent au travail après un congé non payé.  

Délai

Ces cas devraient être traités dans les trois jours après que les employés ont signalé le problème.

Priorité no 2 : les employés dont la paye risque d'être perturbée

Y compris les employées qui s'apprêtent à partir en congé de maternité, ceux qui partent en congé d'invalidité de longue durée ou ceux qui quittent la fonction publique.

Délai

Ces cas devraient être traités au plus tard quatre à six semaines après que les employés ont signalé le problème.

Priorité no 3 : les employés qui ne reçoivent pas une paye exacte

Ces employés reçoivent une paye normale, mais n'ont pas reçu un supplément de traitement.

Pour les informations les plus récentes, veuillez cliquer ici.